COURS DE PHOTOGRAPHIE A L'USAGE DES AMATEURS ET DES CLUBS

P H S N

L'ECLAIREMENT ET L'EXPOSITION - 1

ECLAIREMENT ET MESURE DE LA LUMIERE

1 - COMMENT APPRECIER LES CONDITIONS D'ECLAIRAGE

Pour obtenir une photo correcte, nous savons que l'émulsion doit recevoir une quantité de lumière déterminée, selon la sensibilité du film utilisé. Pour celà, le photographe peut agir sur 3 paramètres distincts, ensemble ou séparement :

  1. la (ou les) source(s) lumineuses. Ceci n'est généralement possible que pour le travail en intérieur ou en studio,
  2. régler la quantité de lumière admise dans l'appareil en agissant sur le diaphragme,
  3. régler la durée d'exposition du film à la lumière.

Ces différents réglages ne peuvent se faire avec précision que si l'on dispose d'un système de mesure de la lumière. Il est très important que l'exposition soit la plus juste possible. Ce qui n'est pas enregistré à la prise de vue ne pourra jamais être retrouvé ensuite, quels que soient les manipulations, traitements ou astuces divers que l'on tentera d'utiliser tant au stade du développement que du titage.

On peut signaler que dans des conditions standard de prise de vues en extérieur, une appréciation sommaire basée sur quelques critères standard - par exemple : mer ou montagne, grand soleil, ciel clair, ciel couvert - peut être suffisante pour obtenir une exposition moyenne. Les documentations des différents types de films donnent les indications de réglages pour ces différents cas.

On trouvait aussi autrefois des guides - calculateurs qui permettaient de repérer sur des curseurs ou des secteurs tournants les conditions de prise de vue et indiquaient sommairement les réglages correspondants. De même sur certains appareils anciens des repères liés au leviers ou bagues de réglage servaient d'aide-mémoire pour le même usage. Ces accessoires font aujourd'hui le bonheur des collectionneurs ou des curieux. Il ne faut toutefois pas s'attendre à ce que leur usage conduise à des résultats parfaits.

2 - LES APPAREILS DE MESURE

Pour choisir les réglages convenables, le photographe dispose de posemètres, habituellement appelés "cellules" (pour cellule photo-électrique) qui sont des systèmes de mesure basés sur les propriétés électriques de certains corps sensibles à la lumière. Deux catégories sont à mentionner :

Les valeurs électriques (tension ou résistance) mesurées sont traduites en unités d'éclairement, que l'on désigne en langage photographique sous le terme "Indice de lumination" ou "IL".

On pourra lire sur sur cette page : les cellules quelques descriptions de divers posemètres, et des indications sur leur emploi.

Dans la pratique, les cellules sont maintenant intégrées aux appareils, et couplées aux commandes de divers automatismes, que l'opérateur sera plus ou moins libre de contrôler selon le degré de "professionalisme" de la clientèle potentielle de chaque type de boitier.

Il existe encore des cellules sous forme d'instruments indépendants, ce sont les cellules à main utilisées pour des mesures plus spécifiques par les professionnels et les amateurs avertis. Les plus récentes sont de véritables calculateurs numériques, dotés de fonctions plus ou moins évoluées. Leur intérêt majeur réside dans la possibilité de les utiliser en lumière incidente (voir la page suivante).

N T N
Dernière mise à jour du cours :
Valid CSS Valid XHTML 1.0 Strict