COURS DE PHOTOGRAPHIE A L'USAGE DES AMATEURS ET DES CLUBS

P H S N

PRATIQUE DE LA PRISE DE VUE (8)

LES FILTRES (suite)

6.8 - LES FILTRES POLARISANTS

6.8.1 - Lumière polarisée

La lumière se polarise lorsqu'elle rencontre une surface réfléchissante non métallique. Les vibrations lumineuses qui atteignent perpendiculairement cette surface disparaissent, les autres rayons sont réfléchis et repartent en vibrant tous dans la même direction : ils sont polarisés. Il existe des lumières polarisées à l'état naturel, la principale et celle qui émane d'un ciel dégagé et qui se traduit par un bleu intense. Les différents reflets sur l'eau, sur le verre (vitrines) ou sur divers matériaux (toitures en ardoises par exemple) sont des lumières polarisées.

Un filtre constitué de cristaux orientés peut arrêter les vibrations lumineuses se plaçant dans un plan déterminé. Utilisé devant une source de lumière polarisée et convenablement orienté, il peut « bloquer » cette source de lumière.

Les filtres polarisants sont sertis sur une monture tournante qui permet de les orienter facilement.

L'action du polarisant diminue la luminosité générale et impose donc une correction d'exposition d'environ 2 X. Comme pour les filtres colorés, si la cellule de votre appareil effectue la mesure de lumière en TTL, cette correction est faite automatiquement.

lumière polarisée

Lumière normale (à gauche) et lumière polarisée (à droite) : après polarisation (en traversant un filtre) toutes les vibrations du rayon lumineux oscillent dans le même plan.

6.8.2 - Deux types de filtres polarisants

Les vibrations lumineuses polarisées sortent du filtre dans des plans parallèles, c'est à dire toutes orientées dans la même direction comme les pages d'un livre, toutes les autres vibrations étant coupées. Un second polariseur placé à la sortie du premier et orienté perpendiculairement va donc arrêter toute la lumière restante, créant un phénomène d'extinction d'image. Ce phénomène peut être utilisé pour des effets spéciaux (par exemple photographie directe d'une source lumineuse, flamme, filament d'une ampoule électrique,… Mais cette particularité risque de fausser la mesure de la cellule de certains boîtiers ou le fonctionnement de l'autofocus, car ces accessoires prélèvent une partie de la lumière par un miroir semi-transparent, lequel se comporte comme un polariseur ; si le filtre est orienté de telle manière que l'orientation de la lumière polarisée soit perpendiculaire au miroir, plus aucun rayon ne le traverse, la cellule est aveuglée ou l'autofocus est perturbé. Pour éviter ces désagréments les fabricants ont mis au point des filtres polarisants dits « circulaires » (par opposition aux polarisants classiques dits « linéaires ») avec lesquels les vibrations de lumière polarisée sortent du filtre sous forme circulaire (en hélice) et ne peuvent donc plus être arrêtées à leur tour par un autre polariseur. Cette appellation « circulaire » n'a bien sûr aucun rapport avec la forme du filtre ; pour les différencier, sachez que les polariseurs circulaires sont en général marqués « CIRC » et que leur prix et largement supérieur à celui des linéaires.

6.8.3 - Contrôle des reflets

La première application directe des polarisants en photographie est l'élimination des reflets indésirables : sur le verre d'une vitrine ou d'une fenêtre, sur l'eau, sur les toitures mouillées. En observant le sujet à travers le filtre et en tournant le filtre on voit les reflets s'atténuer jusquà disparaître.

Le filtre polarisant est véritablement un filtre créatif, dans la mesure où il permet de doser avec une grande précision le contrôle des reflets. Pour vous en convaincre, observez la surface d'un étang dans le viseur d'un appareil reflex. Sans filtre, vous ne voyez que les reflets du ciel et du paysage environnant, et s'il y en a quelques roseaux ou nénuphars. Placez maintenant un filtre polarisant devant l'objectif et faites le tourner lentement : vous voyez les reflets alternativement disparaître et réapparaître, révélant la transparence de l'eau et dévoilant les fonds, avec les herbes, les cailloux et des poissons que vous ne deviniez même pas. Mais surtout vous pouvez choisir quelle proportion de reflet et de transparence vous souhaitez garder avant de prendre votre cliché. Faites la même expérience avec un toit d'ardoises mouillées, et vous constaterez qu'un certain dosage de lumière réfléchie permet de mieux exprimer le relief dans ses trois dimensions.

6.8.4 -  Utilisation en photo couleur

En photographie de paysage, par ciel dégagé la lumière provenant du ciel est beaucoup plus importante que celle réfléchie par le sol et les éléments qui s'y trouvent ; le filtre polarisant, en éliminant une partie de la lumière du ciel, va rétablir l'équilibre entre l'exposition du ciel et celle des autres éléments. Les couleurs du ciel et des autres objets colorés sont plus saturées. L'action du filtre est liée à la position du soleil, car la polarisation de la lumière céleste diminue à mesure que l'on se rapproche de la direction du soleil.

N T N
Dernière mise à jour du cours :
Valid CSS Valid XHTML 1.0 Strict