Avatar carré
PHOTO COLLECTION
RECHERCHE PAR TYPES d'APPAREILS RECHERCHE PAR MARQUES PAGES PRATIQUES

Classement par types : Chambres

Marque inconnue - Chambre d'atelier

607_ch_atelier_01.jpg

Vue d'ensemble

Type : Chambres
Année : ca 1890
Support : plaques
Format : 12x18cm sur plaque 18x24
Objectif :
Obturateur : Type Thornton-Pickard. P et I, 1/15 à 1/90

Click sur images pour agrandir.

Une chambre pour le portrait en studio

Cette imposante chambre : longueur du berceau 81cm, hauteur 41cm (sans pied) qui date de la fin du 19e siècle, était destinée à produire des portraits dans l'atelier d'un photographe. Sans doute des ambrotypes, comme en témoignent les taches brunes laissées par le nitrate d'argent sur les montants de noyer.

607_ch_atelier_02.jpg

Le dos en position de visée

Description

Elle comporte un socle avec des rails crémaillères, sur lequel coulissent un corps arrière, un corps intermédiaire et un corps avant, tous trois réglables par de grosses molettes et munis de blocages. Le corps arrière permet des mouvements de bascule horizontale et verticale. Il reçoit un bâti amovible comportant une fenêtre verticale de 12x18cm, devant laquelle coulisse horizontalement un dos comportant, à gauche un dépoli de visée , et à droite un châssis à rideau (amovible) recevant une plaque au format 18x24cm. La coulisse du dos comporte un verrou et des encoches permettant de le bloquer sur trois positions pour la visée ou les prises de vues.

607_ch_atelier_03.jpg

En position pour la première photo (moitié gauche de la plaque),
volet du châssis ouvert.

Le corps intermédiaire ou le corps avant peuvent recevoir une planchette porte-objectif, avec éventuellement un obturateur. Dispositif permettant de s'adapter à des focales différentes, de permettre un maintien du soufflet pour les tirages importants, ou peut-être aussi d'utiliser l'appareil pour des travaux de reproduction. L'objectif présenté ici n'est pas d'origine.

607_ch_atelier_04.jpg

L'objectif fixé sur le corps intermédiaire

L'utilisation

Il faut dans un premier temps ouvrir l'obturateur et, le dos étant coulissé vers la droite et bloqué sur la position de visée, effectuer le cadrage et la mise au point sur le dépoli. Ensuite on règle la vitesse et l'ouverture du diaphragme, on arme l'obturateur, on place le châssis préalablement chargé d'une plaque dans son support, on fait coulisser le dos vers la gauche jusqu'au premier cran de blocage, on ouvre le volet du châssis et on déclenche (après demandé au modèle "Regardez moi et souriez !"). Puis on referme le volet du châssis, on arme à nouveau l'obturateur, on fait coulisser le dos vers la gauche jusqu'au deuxième cran, et on peut faire la deuxième photo sur la même plaque.

607_ch_atelier_05.jpg

Ferrures de la bascule verticale arrière.

Noter sur la dernière photo, d'une part le petit pendule fixé en haut du corps arrière, sa flèche venant devant un repère gravé sur le bois permet de replacer le corps verticalement. Noter aussi les assemblages en queue d'aronde des bois, indice permettant de dater cette chambre (avant 1890/1900).

Les textes et photos illustrant ces pages ne sont pas libres de droits.
Toute reproduction ou utilisation même partielles sont interdites sans autorisation préalable de l'auteur. Photos et illustrations ©Jean-Claude BOUSSAT.

Avertissement : Ces pages peuvent ne pas s'afficher correctement avec certaines versions d'Internet Explorer.
Utilisez de préférence Firefox ou tout autre navigateur récent. Pour télécharger gratuitement Firefox, cliquez ici.

Valid XHTML 1.0 Strict