Avatar carré
PHOTO COLLECTION
RECHERCHE PAR TYPES d'APPAREILS RECHERCHE PAR MARQUES PAGES PRATIQUES

Classement par types : Foldings

Ernemann - Heag XV

125_ernemann-01.jpg

Type : Foldings
Année : 1913/1918
Support : plaques
Format : 9x12cm
Objectif : Ernemann Aplanat symetrical, 15,5cm
Obturateur : central double pompe B, T, 1s à 1/100

Click sur images pour agrandir.

ERNEMANN Heag XV

Fabriqué à Dresde - Allemagne.

Cet joli folding au soufflet de cuir rouge est au format 9x12cm, sur plaque (ou plan-film).

125_ernemann-02.jpg

Caractéristiques :

Objectif Aplanat Symetrical Ernemann, focale 15,5cm. Ouverture approximative F:6,4. Les graduations du diaphragme qui semblent indiquer les diamètres de l'ouverture, sont : 24, 17, 12, 8.3, 6, 4 et 3, ce qui correspondrait à : 6.4, 9.1, 13, 18.7, 25.8, 38.7 et 51.6 avec les normes d'ouvertures actuelles.
L'objectif est fixe, monté sur un obturateur central à deux lamelles, de type Bausch & Lomb (mais sans indication visible de marque), à 2 pistons : l'un contrôlant la vitesse d'obturation, l'autre pour recevoir un déclancheur pneumatique à poire.
Les vitesses, réglables par un disque au-dessus de l'objectif, sont : P (pause, équivalent de notre pose T), ½P (demi-pause, équivalent de notre pose B), instantané de 1 seconde au 1/100. Un levier séparé permet l'ouverture pour le cadrage et la mise au point sur le dépoli. Décentrement vertical et horizontal par coulissement d'une platine dont le blocage est assuré par des ressorts et des secteurs crantés.

Visée : l'appareil possède un viseur à œilleton et cadre à verre divergent. Ce viseur est escamotable et se déploie à l'ouverture de l'appareil. A sa gauche se trouve un petit niveau à bulle, circulaire, qui peut pivoter de 90° pour la visée en cadrage horizontal. Les premiers modèles de cet appareil (entre 1908 et 1913) comportaient en outre un viseur réflecteur. Son absence sur le modèle présenté permet de le dater postérieurement à 1913.
Ce viseur permet un premier cadrage, mais la visée et la mise au point définitives se font sur le verre dépoli. Ce dépoli est monté sur un chassis en bois, au moment de la prise de vue il est remplacé par un chassis métallique contenant la plaque ou le plan-film.

La mise au point se fait par coulissement de la platine porte-objectif, grâce à une molette placée à droite du berceau.

Sur la plupart des foldings de cete époque, il fallait d'abord ouvrir l'abattant (ou berceau) et ensuite faire coulisser sur un rail la platine supportant le bloc objectif/obturateur. Ici lors de l'ouverture de l'appareil, l'objectif se place automatiquement en position. Mais le système de déploiement est indépendant des ciseaux qui maintiennent le berceau en position horizontale. L'ensemble est assez compliqué et imprécis, et demande beaucoup de doigté aussi bien pour l'ouverture correcte que pour la fermeture de l'appareil.

Les textes et photos illustrant ces pages ne sont pas libres de droits.
Toute reproduction ou utilisation même partielles sont interdites sans autorisation préalable de l'auteur. Photos et illustrations ©Jean-Claude BOUSSAT.

Avertissement : Ces pages peuvent ne pas s'afficher correctement avec certaines versions d'Internet Explorer.
Utilisez de préférence Firefox ou tout autre navigateur récent. Pour télécharger gratuitement Firefox, cliquez ici.

Valid XHTML 1.0 Strict