Photo collection
Avatar carré

Voigtländer - Brillant - Skopar

voigt_brillant.jpg

Type : Reflex TLR moyen-format
Année : 1932
Support : film 120
Format : 6x6cm
Objectif : Voigtländer Anastigmat Skopar 75mm F:4,5
Obturateur : central Compur, B, T, 1s à 1/300

Voïgtlander Brillant

Appareil économique, fabriqué à partir de 1932 par la firme allemande Voïgtlander. Simili-reflex bi-objectif (TLR), format 6 x 6 sur film 120.

Livré avec différentes combinaisons d'obturateur et d'objectif, celui présenté ici est équipé d'une optique Voïgtlander Anastigmat Skopar de 7,5cm de focale ouvrant à F:4,5, sur un obturateur Compur. Poses T et B, vitesses 1 seconde à 1/300 (ne pas armer l'obturateur pour les poses B et T, qui s'ouvrent par simple pression sur le déclencheur).
Armement de l'obturateur par levier, prise pour déclencheur souple.
Les diaphragmes sont gradués 4,5 - 6,3 - 9 - 12 - 18 - 25.
Avance du film par bouton avec un compteur de vues simplifié visible sur le flanc droit de l'appareil à hauteur du levier d'armement (on amène le chiffre 1 du papier protecteur en face de la fenêtre inactinique placée sous la semelle, on initialise le compteur sur 1 par un petit bouton, et les numéros des vues suivantes s'afficheront dans la fenêtre du compteur)

Mise au point par rotation de la lentille frontale, avec graduations de l'infini à 1 mètre.

L'objectif de visée ne porte aucune mention. Il n'est pas couplé avec l'objectif de prise de vue. L'image de visée se forme sur une loupe claire et lumineuse, ce qui a sans doute valu à l'appareil sa dénomination de "Brillant". Il ne s'agit donc pas là d'un véritable reflex, mais plutôt d'un appareil muni d'un très confortable viseur-reflecteur, avec un capuchon de visée repliable. La visée se fait à hauteur de poitrine.

Cet appareil, de par son équipement objectif/obturateur, est une version évoluée d'une série d'appareils basiques, mais toutefois bien construits avec leur corps métallique et leur finition soignée.

Enfin il convient de signaler que le Voïgtlander "Brillant" passe pour avoir servi de modèle au constructeur soviétique LOMO pour son célèbre LUBITEL

Les textes et photos illustrant ces pages ne sont pas libres de droits.
Toute reproduction ou utilisation même partielles sont interdites sans autorisation préalable de l'auteur. Photos et illustrations ©Jean-Claude BOUSSAT.

Avertissement : Ces pages peuvent ne pas s'afficher correctement avec certaines versions d'Internet Explorer.
Utilisez de préférence Firefox ou tout autre navigateur récent. Pour télécharger gratuitement Firefox, cliquez ici.

Valid XHTML 1.0 Strict