Avatar carré
PHOTO COLLECTION
RECHERCHE PAR TYPES d'APPAREILS RECHERCHE PAR MARQUES PAGES PRATIQUES

Classement par marques : Asahi-Pentax

Pentax - MX

alt : pent_mx.mp3
14_ptaxmx01.jpg

Pentax MX avec objectif 40mm F:2,8

Type : Reflex SLR format 135
Année : 1976
Support : film 135
Format : 24x36mm
Objectif : interchangeable baïonnette K SMC Pentax M 40mm F:2,8
Obturateur : plan focal, toile. B, 1 à 1/1000

Click sur images pour agrandir.

Le Pentax MX (Asahi Optical Corporation)

Appareil reflex 24x36mm, film 135 standard.

En 1975, Pentax abandonne la monture à vis M42 pour la baïonnette type K, dont on a pu rêver un moment qu'elle deviendrait un standard. Même si les intérêts des marques différentes ont fait avorter cette belle idée, la baïonnette K reste une référence puisqu'elle permet encore aux reflex Pentax les plus récents, y compris les numériques, d'exploiter les qualités de tous les objectifs de la marque ou compatibles.

Ces premiers appareils à baïonnette constituent la série K : KM, KX, K2 puis K1000

En 1976 la série K est suivie par la série M, plus compacte. Le sigle "Asahi Pentax" est remplacé par "PENTAX". Deux lignées d'appareils constituent cette série M : le semi-auto MX, modèle unique décliné en deux variantes successives (mémo-film en métal, puis en plastique et avec une électronique un peu simplifiée), et le tout automatique ME et ses dérivés : ME super, MV, MG ... Le Pentax MX considéré comme un appareil semi-professionnel, était souvent choisi comme "second boitier" en duo avec un LX. Il fut livré en deux présentations : chromé et noir. Ce dernier, un peu plus cher, était sensé, à l'époque, paraître plus "pro"...

Lors de sa sortie, il introduit une série d'innovations qui en font immédiatement un appareil très recherché des amateurs exigeants : robuste bien que compact et léger, il est doté d'une cellule à l'arséniure de gallium phosphoré rapide et sensible, effectuant une mesure pondérée. L'affichage de l'exposition dans le viseur, par 5 diodes (2 rouges, 2 oranges et 1 verte) indique de façon intuitive les sur ou sous expositions. La cellule est mise sous tension par action à mi-course du déclencheur, elle reste active si le levier d'armement n'est pas ramené complètement en position de repos (1er cran). Le viseur clair et lumineux offre toutes les indications utiles, ouverture, vitesse, exposition. Une petite fenêtre placée en bas du viseur permet de lire l'ouverture sur l'échelle des diaphragmes de l'objectif. Le chargement du film, rapide et sûr, est assuré par le nouveau système "à aiguilles magiques".

Obturateur

L'obturateur est plan-focal, à rideaux en soie caoutchoutée à défilement horizontal. Vitesses : pose B, 1 seconde à 1/1000. La vitesse de synchro-flash est le 1/60 de seconde. Miroir à retour rapide avec amortisseur pneumatique. Armement par levier. Il possède un retardateur : levier à droite de l'objectif, qui permet également la fermeture manuelle du diaphragme et le contrôle de la profondeur de champ. Réglage de la vitesse par bouton moleté cranté placé sur le dessus à côté du déclencheur ; on règle la sensibilité du film en soulevant la couronne.

Objectifs et accessoires

Les objectifs standard sont les suivants : SMC Pentax 1:1,2 f=50 mm, SMC Pentax M 1:1,4 f=50 mm, SMC Pentax M 1:1,7 f= 50 mm, ou le "pancacke" SMC Pentax M 1:2,8 f=40 mm (présenté sur la photo) Le MX accepte tous les objectifs à baïonnette K, y compris les plus récents (séries A, F et FA), à l'exception des objectifs dépourvus de bague de diaphragme ou spécifiquement dédiés aux appareils numériques.

Une large gamme d'accessoires étend les possibilités de l'appareil. Outre les classiques multiplicateurs de focale, bagues allonges et soufflets, il peut recevoir deux accessoires de motorisation (winder MX ou moteur), un dos magasin 250 vues ou un dos data. Les verres de visée sont interchangeables (8 dépolis différents).

Les textes et photos illustrant ces pages ne sont pas libres de droits.
Toute reproduction ou utilisation même partielles sont interdites sans autorisation préalable de l'auteur. Photos et illustrations ©Jean-Claude BOUSSAT.

Avertissement : Ces pages peuvent ne pas s'afficher correctement avec certaines versions d'Internet Explorer.
Utilisez de préférence Firefox ou tout autre navigateur récent. Pour télécharger gratuitement Firefox, cliquez ici.

Valid XHTML 1.0 Strict